Liparis

Les Liparis (dont une espèce pousse encore en Belgique) sont un peu différents dans la mesure où ils ont des feuilles persistantes. Eux aussi apprécient l'humidité et plusieurs espèces colonisent même les marais. D'autres poussent en pleine forêt, caduque ou persistante, mais toujours à proximité de l'eau. Environ 250 espèces composent ce genre à grande majorité terrestre.


Les fleurs sont assez caractéristiques dans la mesure où le labelle est réellement mis en valeur en étant comme projeté en avant, bien proéminent par rapport au reste des pièces florales. Bien souvent d'ailleurs, ce labelle est nettement plus grand et plus coloré que les sépales et les pétales (mais c'est valable aussi pour bon nombre d'orchidées !). Les fleurs ne sont généralement pas grandes, mais sont souvent réunies en assez grand nombre sur une longue hampe florale, le plus souvent érigée.


Certaines espèces ont un cycle annuel classique (croissance, floraison, période de repos ± importante), alors que d'autres (essentiellement les espèces d'origine tropicale) ne connaissent pas de période de repos et doivent conserver un minimum d'humidité toute l'année. Il sera donc intéressant de connaître les besoins de chaque espèce. Certaines espèces se multiplient assez vite et colonisent donc rapidement leur contenant. Le rempotage pourra être effectué tous les 2 ou 3 ans. L'estivage est apprécié par la plupart des espèces. 



Réagir


CAPTCHA