Le rempotage des Pleione

Expérience relatée par : Christian Servais

Dans la littérature courante, il est très souvent conseillé de rempoter ses Pleione annuellement. Ecoutant ce conseil dans le seul but de faire prospérer mes plantes, je les ai donc rempotées chaque printemps pendant plusieurs années... jusqu'à ce que je me rende compte qu'un "oubli" d'une potée lui avait fait le plus grand bien.
Que s'est-il passé ? Quand je les rempotais chaque année, les plantes diminuaient en taille et en force d'année en année. Les floraisons étaient plus pauvres (quand il y en avait) et les pseudobulbes devenaient toujours plus petits. "Grâce" à cet oubli, j'ai pu me rendre compte que, non seulement, les pseudobulbes grossissaient un peu plus chaque année, mais aussi que leur floraison augmentait également chaque année.
Alors, que faut-il en déduire ? Que la littérature, c'est bien, mais que l'expérience personnelle, c'est mieux.
Il y a cependant fort à parier qu'un rempotage fréquent n'est certainement pas à déconseiller. Mais il faut bien veiller à ne pas supprimer les racines brunes des vieux pseudobulbes et conserver ceux-ci aussi, on a trop souvent tendance à les jeter, pourtant ils renferment encore des réserves dont profitent les jeunes pousses.

 



Réagir


CAPTCHA