Laelia

Un genre proche, les Laelia, requiert à peu près les mêmes conditions et pousse ± dans les mêmes biotopes et régions, mais ces plantes sont encore plus gourmandes en lumière, certaines poussant carrément en plein soleil sur des rochers dégarnis (c’est dire !!!). Les Laelia ont largement été utilisés dans les croisements réalisés avec les Cattleya, on les appelle alors X Laeliocattleya (LC). Les Laelia ont apporté des couleurs plus vives et des tons nouveaux (l’orange par ex.), alors que certains contribuaient à diminuer l’encombrement de ces hybrides, enfin les Laelia ont augmenté le nombre de fleurs par hampe.

Les Laelia eux-mêmes sont répartis en différents groupes, certains à grandes fleurs solitaires ou peu nombreuses, d’autres à petites fleurs nombreuses, épiphytes ou lithophytes, des forêts ou des endroits dégagés, de basse altitude ou d’altitude moyenne, … Ils ont généralement des couleurs vives, dans presque tous les tons (hormis le vrai bleu). Leur taille varie de quelques cm (Laelia pumila, le bien nommé) à plusieurs dizaines de cm (le superbe L. purpurata par ex.). Les feuilles sont généralement coriaces, placées au sommet du pseudobulbe, dont le nombre varie de 1 à 3 en moyenne.



Réagir


CAPTCHA