Serapias

Les Serapias sont des orchidées assez spéciales et un peu anachroniques, du moins pour la flore européenne. En effet, la fleur se présente sous forme d’un cornet : les pièces florales sont regroupées et forment un long tunnel au fond duquel se trouvent les organes de reproduction. Le labelle est plus développé et forme une langue pendante. On ignore la raison de ce "tunnel", mais plusieurs spécialistes ont déjà noté la présence d’insectes dans les fleurs lors de journées très pluvieuses. Auraient-elles développé ce stratagème (le tunnel) pour profiter de la présence de l’insecte et s’en servir comme auxiliaire ? Rien n’est moins sûr, mais pourquoi pas !

 

Ces espèces ont une répartition assez atlantico-méridionale et sont limitées à la zone méditerranéenne, ne poussant vers le nord qu’en Irlande, au niveau de la Bretagne et de la Bourgogne en France, du sud de l’Allemagne et à quelques rares zones de l’Europe centrale. Ce sont souvent des plantes croissant dans le maquis, en plein soleil, ou dans les fourrés, les champs, bref, dans les zones généralement assez dégagées.

 

Les feuilles sont étroites et assez fines, en rosette basale; la hampe florale apparaît au cœur des feuilles et porte de 1 à 8 fleurs (en fonction des espèces et des conditions). La plupart des espèces présentent des fleurs aux tons de rouge, rose, ainsi qu’un peu de brun et de vert. Certaines sont réputées odorantes. Ce sont de jolies plantes, un peu surprenantes pour qui les aperçoit pour la première fois. La plupart sont très menacées par les activités humaines.

 



Réagir


CAPTCHA