Lycaste

Le groupe Lycaste, Ida et Anguloa est originaire de l'Amérique centrale et du Sud. Les trois genres ont en commun des pseudobulbes serrés, parfois assez gros, à la base desquels se développent les nouvelles pousses et les hampes florales généralement uniflores (ne portant qu'une fleur). Ces plantes sont soit caduques, soit persistantes. Il va de soi que leur culture ne sera pas identique. Toutes réclament des engrais réguliers et à dose prescrite par le fabricant durant la croissance, pour produire un gros pseudobulbe et de grandes feuilles, gages d'une belle floraison future !
 

Les Lycaste se font toujours remarquer dans les expositions. Il faut dire que leurs grandes fleurs, souvent aux couleurs chatoyantes, attirent l'attention. Plusieurs espèces sont parfumées. Le genre comprend des espèces à feuilles persistantes, qui ne connaîtront donc pas de période de repos, et d'autres à feuilles caduques (la grande majorité), et qui subiront une période de repos, quelquefois sévère pour certaines espèces. Elles sont généralement grandes (jusqu'à un mètre de long !) et plissées, elles ne supportent guère l'eau à leur surface, c'est pourquoi ces espèces requièrent une excellente ventilation. Cette ventilation, elles la trouvent dans leur milieu d'origine, les montagnes entre 500 et 2800 m d'altitude, du Mexique au Pérou et à la Bolivie. Il y a plus de 50 espèces terrestres, lithophytes et épiphytes.


Les fleurs sont généralement assez grandes à grandes, la plupart parfumées, et bien ouvertes. Hormis le bleu, les autres couleurs se retrouvent dans ce genre. La plupart des espèces fleurissent au printemps et en été, mais quelques-unes fleurissent en automne ou en hiver, ou encore sans saison fixe. Les espèces printanières sont essentiellement constituées d'espèces à feuilles caduques : les fleurs apparaissant avec la nouvelle pousse !


Ces plantes apprécient une bonne saison humide et bien arrosée, à mi-ombre ou à l'ombre, et dans une ambiance tempérée à chaude. Si vous estivez les Lycaste, sachez que les limaces et les escargots sont particulièrement friands des jeunes feuilles. Dehors, il faudra les placer à un endroit ombragé, mais pas à l'abri de la pluie et encore moins du vent ! Les espèces caduques seront tenues dans un endroit plus frais et arrosées de temps en temps en hiver, juste pour éviter que les pseudobulbes se flétrissent trop. Les autres connaîtront également une diminution des arrosages, mais seront tenues dans un endroit un peu plus chaud que les précédentes. Cette chute de température hivernale est nécessaire à l'induction florale !
 



Réagir


CAPTCHA