Mormodes

Les Mormodes sont originaires des forêts tempérées chaudes de basse altitude, du Mexique au Brésil. Alors que la hampe florale apparaît à la base des pseudobulbes chez les Catasetum, et à leur extrémité chez les Cycnoches, chez les Mormodes, elle apparaît… à mi-hauteur sur les pseudobulbes. À chacun son truc !!! Un bon moyen de les distinguer quand elles ne sont pas en fleur. Enfin, contrairement aux deux autres genres, les fleurs de ce genre sont hermaphrodites, ce qui ne les empêche pas de prendre quelquefois des formes biscornues, bizarres ou complètement démentes. Le labelle prend parfois un air de sabot inversé (avec l'ouverture en bas). Elles possèdent par contre le même mécanisme d'éjection des pollinies. Beaucoup d'espèces sont parfumées et fleurissent de l'automne au printemps, avec un pic en hiver, même si quelques espèces fleurissent aussi en été.


Les feuilles caduques sont fines, assez grandes et nervurées. Ces plantes apprécient une ambiance humide, tempérée chaude, à la mi-ombre, avec des amendements réguliers et à dose prescrite par le fabricant, lors de leur croissance. Par contre, en automne, lorsque le pseudobulbe a terminé sa maturation, il est bon de suspendre arrosage et engrais jusqu'au printemps suivant. L'estivage est possible dans un endroit bien ventilé, à mi-ombre et à la pluie. Le rempotage et la division se font dans les mêmes conditions que les deux précédentes.
Certains cultivateurs se sont amusés à hybrider ces trois genres et le résultat donne des plantes aux fleurs très complexes, bizarres.

 



Réagir


CAPTCHA