Paphinia

Les Paphinia, bien que proches des Stanhopea, s'en distinguent notamment par une taille généralement plus petite, deux feuilles sur les pseudobulbes allongés (plus ovoïdes chez Stanhopea) et des fleurs moins compliquées, mais avec un labelle dont le lobe médian est souvent profondément et ± longuement frangé. La douzaine d'espèces épiphytes est répandue de la Colombie au Pérou et du Vénézuéla au Brésil. Les fleurs sont généralement grandes par rapport à la taille des plantes. Les couleurs dominantes sont le rose et le violet. Beaucoup sont agréablement parfumées aussi.


Ces espèces apprécient une humidité permanente, avec un peu moins d'eau après la floraison jusqu'au départ des pousses suivantes. De l'engrais sera apporté en croissance. Leur hampe florale pendante, voire verticale, nous oblige aussi à les cultiver en caissette ou en corbeille.

 

 

Le rempotage des Stanhopéinées ne doit pas être trop fréquent. Mais l'humidité élevée qu'elles exigent provoque souvent une accélération de la décomposition du substrat. Si vous voulez éviter un rempotage total, il faudra donc veiller à remplacer de temps en temps du substrat dans les caissettes. Certains amateurs les cultivent dans de la sphaigne pure, ou dans des fibres de coco. En fait, beaucoup de recettes semblent bien fonctionner pour ces orchidées. À vous de créer la vôtre !



Réagir


CAPTCHA